ePrivacy and GPDR Cookie Consent management by TermsFeed Privacy Policy and Consent Generator

Arona

Arona est une petite ville située du côté Piémontais des bords du lac Majeur, dans sa partie Sud. Moins connue et fréquentée que Stresa, Arona possède beaucoup de charme et mérite une halte. La ville est aussi renommée pour son étonnante statue de 24 mètres de haut représentant San Carlo.
Arona est un excellent lieu de séjour pour la découverte de la région, c’est une petite ville que nous apprécions beaucoup pour son authenticité et son animation.

La piazza del Popolo d'Arona


Se garer : un grand parking gratuit est situé en face de la gare, piazzale Moro.

Hôtels à Arona

Recherche d'hôtels

Du

Au

 

Nos bonnes adresses :

Ristorante pizzeria Il Giardino : 1 corso Marconi. Le restaurant propose un large choix de pizzas mais aussi d’autres plats, viandes, pâtes… Les spaghettis alle vongole sont exceptionnels ! Addition un peu chère mais repas de qualité.
Gelateria Marcella : 47 corso Marconi : dans une boutique moderne, des glaces de qualité avec un choix assez large. Une autre adresse de la même boutique à Arona au 16 corso Reppublica.
Caffe Broletto : 24 piazza del Popolo : une bonne adresse pour boire un verre sur la terrasse en bord de lac avec vue sur le château d’Angera. Pour l’apéritif, des amuses bouches sont servis, inclus dans le prix des boissons.

Un glacier d'Arona


Le site d’Arona est occupé dès la préhistoire mais c’est au Moyen Âge qu’un village se développe sous le contrôle d’une abbaye avant de passer sous domination des familles Torriani, Visconti et finalement Borromée. Saint Charles Borromée naquit dans le château de la ville, castello della rocca, en 1583.

La promenade sur les bords du lac est très agréable avec de très belles vues, en particulier sur le château d’Angera situé sur la rive opposée.

Vue sur le lac Majeur depuis Arona


La promenade mène à la charmante piazza del Popolo, où il est agréable de s’installer sur une terrasse pour boire un verre. La place est bordée de bâtiments du XIV et du XVème siècle, à arcades dont l’un décoré de médaillons de terre cuite représentant des membres de la famille Visconti.

La piazza del Popolo


Les ruelles du centre ville, dont certaines piétonnes, sont animées avec de nombreuses boutiques. Plusieurs églises peuvent se visiter dont la plus intéressante est Santa Maria qui abrite un intéressant polyptyque de Gaudenzio Ferrari.

Une église d'Arona

Surplombant Arona, vous trouverez la fameuse statue colossale de Saint Charles Borromée. Le plus simple est de rejoindre la Piazzale San Carlo en voiture, l’accès par le chemin piéton étant malheureusement très mal indiqué. La statue a été commandée par le cardinal Frederico Borromée en l’honneur de son cousin Saint Charles et construite entre 1614 et 1697. La statue de cuivre d’une hauteur de 23,50 mètres repose sur un piédestal de 11,50 mètres.

Il est possible de visiter l’intérieur de la statue et de monter jusqu’à la tête pour profiter de la vue. Accès payant.

Au même endroit a été construit un sanctuaire avec une église en 1725. Un séminaire fait face à l’église. L’ensemble devait faire partie d’un Mont Sacré, mais celui-ci n’a jamais été achevé. Vous trouverez néanmoins trace du projet avec les 3 chapelles à proximité.

La statue de San Carlo

Vue sur le lac Majeur depuis la statue de San Carlo


De même, surplombant Arona, entre la ville et la statue de Saint Charles Borromée, vous pouvez accéder à la rocca Borromeo d'Arona, le châteaux de la ville. Très facilement accessible depuis le parking situé à quelques mètres de l'entrée, les ruine du châteaux ne sont guère impressionnantes mais vous permettent de profiter d'une très belle vue sur la ville et le lac.

La rocca de Arona


Le château était un élément important pour la défense du lac Majeur avec celui d'Angera situé juste en face sur l'autre rive du lac. Un premier château existait déjà au début du XIème siècle avant d'être détruit pour ensuite devenir propriété de la famille Borromée. Saint Charles Borromée y est d'ailleurs né. Les fortifications sont détruites en 1800 par l'armée Napoléonienne et le château n'a pas été reconstruit.
Il est à nouveau accessible au public depuis 2012 avec la présence d'un parcours botaniques, de quelques animaux ainsi qu'un point de restauration et une aire de jeu pour les enfants.

Vue depuis le château d'Arona

 

Change your cookie preferences